PRANDTAUER (J.)


PRANDTAUER (J.)
PRANDTAUER (J.)

PRANDTAUER JAKOB (1660-1726)

Dans la génération d’architectes qui éclôt en Autriche à la fin du XVIIe siècle et vient affirmer la renaissance d’un art germanique, Jakob Prandtauer occupe une place aussi importante, par l’ampleur de ses réalisations comme par l’originalité de son talent, que Hildebrandt ou Fischer von Erlach. Il importe cependant de souligner une différence notable entre ces derniers et Prandtauer: alors que Fischer et Hildebrandt sont des architectes de cour, formés en Italie, au courant des dernières modes et au service d’une clientèle brillante (l’empereur ou les grandes familles de Vienne), Prandtauer, Tyrolien de naissance et éduqué comme maître maçon, reste toute sa vie au service des communautés religieuses de la province autrichienne. Aussi contrôlait-il personnellement, et avec le plus grand scrupule, l’exécution des édifices qu’il avait la charge de bâtir, et ses œuvres valent autant par la qualité du détail que par les mérites de l’invention.

Le chef-d’œuvre de Prandtauer, et l’un des chefs-d’œuvre du baroque germanique, est l’abbaye de Melk, à une centaine de kilomètres à l’ouest de Vienne, sur un piton rocheux dominant le Danube. La beauté naturelle du site est utilisée avec une habileté remarquable: la longue façade des bâtiments conventuels s’étend tout au long de l’éperon, terminée par l’église qui se dresse à l’extrémité, juste au-dessus du fleuve; les deux clochers à bulbes, la coupole et les statues forment une silhouette pittoresque qui se reflète dans l’eau et contraste avec l’allure sévère du reste de la construction. L’intérieur, savamment distribué, est rehaussé par une splendide fresque de Rottmayr qui couvre tout le plafond de la nef.

Parmi les autres abbayes dont Prandtauer est l’auteur, il faut citer au moins Saint-Florian, tout près de Linz (début de la construction en 1706), et Dürnstein (commencée en 1717 et que mènera à bien son disciple Joseph Munggenast). Toutes témoignent du même mérite, avec cette saveur paysanne qui n’exclut pas les raffinements de composition et d’agencement et qui est le secret de Prandtauer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prandtauer — Jakob Prandtauer auf der 50 Schilling Banknote (1951) Stift Melk ist ein Werk von Prandtauer (1702 1736) Jakob Prandtauer (* 16. Juli …   Deutsch Wikipedia

  • Prandtauer — Prạndtauer,   Prạndauer, Jakob, österreichischer Baumeister, getauft Stanz (bei Landeck, Tirol) 16. 7. 1660, ✝ Sankt Pölten 16. 9. 1726. Beeinflusst v. a. von C. A. Carlone und J. B. Fischer von Erlach, wurde Prandtauer, seit 1701 im Dienst des …   Universal-Lexikon

  • Prandtauer — Prạnd|tau|er (österreichischer Barockbaumeister) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • Prandtauer, Jakob — (1660–1726)    One of the masters of architecture in the Austrian Baroque, Prandtauer was baptized at Stanz bei Landeck in the Tyrol. He received his formal training, closely associated with the construction handicrafts, in his native province,… …   Historical dictionary of Austria

  • PRANDTAUER, Jakob — (1660 1726)    See ROCOCO ARCHITECTURE …   Historical Dictionary of Architecture

  • Prandtauer Jacob — Прандтауэр Якоб (1660 1726) архитектор, крупнейший представитель австрийского барокко. Творчество связано с Санкт Пёльтеном. Главной работой считается монастырь в Мельке см. тж. Barock, Sankt Pölten, Melk, Benediktinerstift …   Австрия. Лингвострановедческий словарь

  • Prandtauer, Jacob — Brandauer, Jacob …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Jakob Prandtauer — Bildnis Prandtauers im Stift Melk Denkmal Prandtauers in St …   Deutsch Wikipedia

  • Jakob Prandtauer — L abbaye de Melk Maître autel d …   Wikipédia en Français

  • Jakob-Prandtauer-Volks-und-Hauptschule — Die Jakob Prandtauer Volks und Hauptschule befindet sich im niederösterreichischen Melk, in der Dr. Wilhelm Reich Straße 7, und war vormals ein Blindenheim. Geschichte Das Blindenheim Elisabethinum wurde von 1900 bis 1901 errichtet und bis… …   Deutsch Wikipedia